Vente de l’entreprise – A quoi faut-il veiller ?

krakow.coworking-centrum.pl - Sale of the company - What you should pay attention to?

La vente d’une entreprise est un processus qui nécessite une connaissance des réglementations et une expérience pertinente. Il y a plusieurs aspects auxquels vous devez toujours prêter attention afin de limiter vos risques juridiques et financiers. Nous vous recommandons également un autre article où vous trouverez une description détaillée de toutes les informations à ce sujet.

Notre offre pour les entreprises :

Actions


L’achat d’actions doit d’abord être effectué auprès d’une personne éligible. Vous pouvez le vérifier très facilement dans une copie du registre national des tribunaux. Grâce à cela, vous découvrirez quel type d’actionnaires la société a maintenant et quel type d’actionnaires elle avait auparavant. Une conversation avec les anciens actionnaires peut également vous donner plus d’informations sur l’état des affaires de la société. Le deuxième cas est le paiement de l’impôt sur les activités notariales et de l’impôt sur les sociétés de capitaux. À la toute fin, bien sûr, vous devez effectuer un changement dans le KRS en soumettant un formulaire KRS-ZE.

Vente d’entreprise – Audit juridique et financier


Afin de s’assurer que l’entreprise que nous achetons est libre de toute obligation et ne présente aucun défaut juridique, elle doit être auditée. À cette fin, vous devez envoyer les demandes de renseignements pertinentes à l’administration publique. Ils ont ainsi confirmé que l’entreprise n’a pas d’arriérés d’impôts ou de sécurité sociale. Si elle a déjà embauché des employés, il peut être nécessaire de leur accorder des avantages. À cette fin, il est généralement judicieux de contacter un avocat ou une société d’audit.

Vente de la société – Nomination du conseil d’administration de la société


La nomination du conseil d’administration de l’entreprise a la plus grande influence sur qui et comment peut assumer la responsabilité financière personnelle des engagements de l’entreprise. Si vous voulez être vous-même membre du conseil d’administration, vous devez vous assurer que l’entreprise est exempte de toute responsabilité. Voici à nouveau la question de l’audit financier et juridique, sur laquelle nous avons déjà écrit. Toutefois, il est utile d’insister pour obtenir les déclarations appropriées des anciens propriétaires ou du conseil d’administration.

Articles de la série sur les entreprises :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal